Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 août 2011 6 06 /08 /août /2011 16:08

Le grand voyage.

 

Et voilà, le grand jour est arrivé, après avoir enregistré nos bagages, vélo, chat (que je suis pas contente du tout de  voir partir sans moi), embrassé grandement nos parents venu nous accompagnés pour l'occasion, on passe les portes de la douane. Un dernier au revoir de loin, et nous voilà seuls face à l'avion dans lequel nous allons embarqué après une heure de retard.

 

Mais que c'est-il passé avant?

 

On part tôt, mes parents nous accompagne, l'ambiance est lourde de sens. Sincèrement, je ne réalise pas que je quitte les gens, ou peut être que je veux pas réaliser, je parts en voyage, un grand voyage.

 

C'est la 3ème fois qu'on part avec la même compagnie, vers la même destination, seul l'aéroport change. Y a comme un déjà vu, donc on se laisse tous deux emporter par cette illusion de vacances.

 

Arrivée à l'aéroport l'enregistrement a déjà commencé, vite il nous faut des chariots, mince j'ai laissé mes jetons à la maison, je ne pensais pas en avoir besoin de l'autre côté de la planète, si vous aussi vous êtes chargé, n'oubliez pas, emportez un jetons!

 

Deux énormes valises, 1 valisette de cabine, un sac à dos, un vélo, un sac à main de 5kg (l'hôtesse me certifie qu'il n'y a pas de problème!!!),un appareil photos (qui n'est pas dans le bagage à main, un ordinateur dont la sacoche sert de fourre tout à Jules,  et bien sur Super Nono dans sa super cage.

 

Faut enregistrer:

 

-Les valises pour la soute: 25,5kg pour Mister, et 25,2 kg pour moi, on aura pas d'excédent à payer.

 

-Les bagages pour cabine: on nous les pèse, pour les étiqueter en même temps. Le sac à dos de Jules fait 9,9kg c'est bon il est dans la limite. Je pose le mien, je vois le compteur monter, monter, 10 est atteint, j'aide le steward à étiqueter mon bagage, ça brouille la balance qui n'arrive pas à se stabiliser, comme c'est bizarre, hop je prends mon bagage, le monsieur ne me dit rien, oufff!

 

-Le sac à main, l'appareil photos, l'ordi ne sont pas contrôlés.

 

-Le vélo: faut chercher un comptoir partenaire(qu'on nous indique) pour payer 24€ d'excédent bagage,a près être passé à l'enregistrement, en fait c'est le forfait vélo. Il nous donne un sac pour l'emballer, trop petit on en demandera un second, c'est compris dans le prix. Mais ces sacs sont bidons, on croisera fort les doigts pour que les bagagistes ne le maltraite pas trop. On a vu des voyageurs plus avertis avec des super sacs à vélo, ça devait être mieux. On doit l'emmener au comptoir d'enregistrement des objets hors gabarits. Le personnel à un peu de mal, c'est pas un vélo standard (Jules grand= grand vélo). Après quelques manipulation il passe enfin à travers la machine rayon X et se fait embarquer.

 

-Le chat:

Le chat est enregistré en même temps que les valises,mais nous est rendu avec une fiche à remplir sur le transport des animaux vivants (savoir à qu'elle heure il a mangé, bu avant de partir et à quelle heure on devra le nourrir à nouveau), et qui sera ensuite collé sur la boite avec pleins d'autre autocollant IATA, sens de la boite... On nous signale de le présenter 1h environ avant le départ.

Étonnement, il est plutôt calme, un peu à l'affût des moindres odeurs, mais dès qu'on s'éloigne des bornes d'enregistrement, il se calme tellement qu'il dort.

 

 

Petite pause:

 

Les bagages sont enregistrés on prend le temps de boire un café, de prendre une petite collation, la mère de Jules nous  enfin rejoint. L'avion a une heure de retard, le steward vient nous trouver pour nous indiquer que minou reste donc avec nous 1heure de plus et nous montre où l'emmener.

 

L'heure passe vite, il est déjà temps. Direction les bagages spéciaux (même endroit que pour le vélo).

 

Embarquement du chat:

 

Premier étonnement, deux chiens vont voyager avec Nonolito, mais ces grands bouvier bernois sont vraiments des pattes, notre chat à peur, mais ces bons toutous ne le regarde même pas, ils sont super calmes.

 

Deuxième étonnement: les cages vont passer au rayon X. Si les toutous tenu en laisse peuvent sortir de leur cage, c'est même pas la peine de penser à sortir notre chat de la boîte, donc il passe avec. Heu la ça me plait pas trop trop du tout ça, mais pas le choix.

 

Les agents sont super, ils pensent à prendre les chiens d'abord, puis reviennent chercher le chat ensuite, pour pas mélanger les espèces. On nous rajoute 2 liens pour attacher solidement la boite. Un autour de la boite en largeur et un en longeur qui attache la porte en même temps.

 

Puis le moment arrive, je suis des yeux mon minou, que j'ai l'impression de soumettre à la torture, brrr c'est pas une sensation agréable.

 

Pour info, 5 animaux maximum peuvent voyager en même temps chez air transat, donc appellez la compagnie  dès que possible pour l'enregistrer et payer sa place, ça ne peut pas se faire le jour même!!!

 

La cage des Toutous ne leur laisse pas autant de place qu'on m'a demandé pour le chat, je ne les vois pas se mettre debout sans toucher le plafond, donc je pense que pour un départ de France il chipotte pas tant que l'animal peut tourner correctement dans sa cage.

 

Direction la salle d'embarquement (ou zone duty free!)

 

Et voilà, on doit passé les portes de la douane seuls, c'est le moment des embrassades. Je m'étonne de ne pas pleurer, mais je m'étonne aussi de ne plus penser à rien. Comme un moment tellement solennel que les émotions sont enfermées au fond derrières des murs de pierre bâtis pour l'occasion, pour l'émotion ne m'envahisse pas de trop.

 

On y est, on est dans la salle d'attente avant l'embarquement, mais l'attente n'est pas bien longue.

 

On voit les chiens embarquer mais pas Nono, il a dû passer avant, il est pas si lourd. Les toutous sont soulever par un monte charge.

 

Et puis c'est à nous.

 

Dans l'avion:

 

Mince pour une fois on est pas dans une place avec de la place pour Jules. D'habitude, comme Jules est très grand on a droit aux places devant les sorties de secours, ou tout devant pour qu'il puisse étaler ses longues jambes. Mais pas cette fois ci.

 

On décolle. Le personnel est très charmant, toutes les heures on mange ou on boit quelques choses. Les boissons pas de problème, la nourriture, mum, pas terrible, peu et pas très bon, un peu comme dans une cantine scolaire.

 

Le voyage se passe sans encombre. On se regarde à chaque fois qu'il y a une légère secouse en pansant au chat, mais rien de trop brutal. L'avion est plus petit, donc plus bruyant que ceux que nous avons pris les 2 première fois. Donc on quittera l'appareil un peu groggy.

 

Arrivée:


On veut être les premier sortis, on doit récupérer le chat, on nous a dit que les bêtes étaient les premières à descendre. Vite on regarde de ne rien oublier, on est dans les premiers au poste de douane.

 

On doit déclarer ce qu'on emporte: vin, nourriture, produits fermiers, animaux vivants ou mort (ih!)...

 

Donc on déclare Nono, et ses croquettes.

 

On arrive à la réception des bagages. J'aime bien l'aéroport de Québec, il est pas grand, on est pas perdu.

 

Jules se tient prêt à réceptionner les valises, moi je vais chercher Nono et le vélo.

 

Je me tiens donc à l'arrivée des bagages hors gabarits... j'attends, j'attends, j'attends... mince Jules à les bagages j'ai pas le chat (ni le vélo d'ailleurs), comment ça se fait, je sens la panique me monter au nez, b...del de mer...où il est?

 

Ah je vois une personne avec son chien, un qui a accompagné notre chat dans son périple:

-" Excusez moi mais vous l'avez récupérer où?"

-"là bas regardez, il reste encore un chien!"

 

Et non ce n'est pas un chien, c'est la grosse boite à Nono!

 

Il est super en forme. Un peu d'écume sur le nez, mais c'est bien sec, peut être une drôle de sensation au décollage, en tout cas, il me reconnaît, miaule dès que je m'éloigne de la cage, et est en bonne santé. Je me dis que j'ai bien eu raison de ne pas le droguer, il est pas trop perdu, juste attentif à ce qui se passe autour de lui.Je suis rassurée et soulagée!

 

Maintenant, va falloir payer son inspection.

 

J'attends patiemment au lieu indiqué. Le monsieur au chien est juste avant moi, il est passé, se sera a mon tour juste après. Ou après que l'agent d'inspection sera revenu, ou après que celui là voudra bien inspecter mon chat, j'attends, j'attends, j'attends... on est les seuls dans l'aéroport... euh, je voudrais payer le droit d'entrée pour mon pitit minou siou plaît!?

 

Jules revient avec son vélo, et oui, lui aussi trop hors gabarit on lui a ramené à un autre endroit, heureusement que l'aéroport est pas grand. Il est content, il n'est pas abîmé du tout.

 

De mon côté toujours personne au comptoir. Jules me dit de le suivre, on va faire nos papiers d'immigration avant, y a quelqu'un et puis se sera fait, de toute façon faut le faire avant de passer le contrôle.

 

Aller zou!

 

La personne est compétente, aimable et nous renseigne sur tout ce qu'il y a a savoir sur notre statut répond patiemment à nos questions. En quelques minutes on obtient nos permis, on nous rends tous nos documents. On est légalement en droit de rester sur le territoire canadien pour les 4 prochaine années, ahrrr première sensation bizarre, la dame nous dit bienvenue et nous dit de retourner au comptoir pour Nono.

 

On retourne  donc au comptoir bébêtes, l'agente d'immigration nous a appelé quelqu'un. Et donc quelqu'un vient. Ca va plus vite!!!

 

Les papiers du chat sont inspectés, je sais pas si ils ont bien vu la bête restée derrière le comptoir, je paye 34$cad et des poussières, oui, c'est 30$cad mais sans taxes!

 

On me rend le chat mais pas les croquettes, elles contiennent de la viande et tout ce qui est à base de viande ou lait, no pasaran! Mais on reçoit un procès verbal écrit comme quoi ils les gardent, donc n'allez pas croire qu'ils pourraient les garder pour eux sans répression! Et puis n'essayez pas de berner les douanier, si ils vous prennent avec un produit interdit non déclaré, c'est 500$ environ par article, donc ça rigole pas!

 

Même un couple avec bébé est obligé de laisser la poudre pour bébé même pas ouverte, quand on sait combien ça coûte!

 

Les contrôles se sont durcis. De nombreuses personnes sont fouillées.

 

Heureusement que nos amis ont un chat, chaton aurai pas eut à mangé de suite sinon!

 

Enfin, on sort de l'aéroport après une heure de tarabiscotage, tout le personnel de l'aéroport nous souhaite  alors la bienvenue, c'est très plaisant.

 

Notre ami  venu nous chercher, nous a attendu patiement, petite photo souvenir, et puis zou direction la voiture qu'on rempli et en route pour  nouvelles aventures!

chat-voiture.jpg

La suite est une autre histoire!

Partager cet article

Repost 0

commentaires

sandrineetstéphane 31/01/2012 18:58


Hey salut Cléo c'est super ça,enfin arrivée. Je sais pas si tu te souviens de moi "de la provence au Québec" ;) j'ai décidé tous récement de me remettre à mon blog et de visiter les anciens et
nouveaux blog


 alors comment ça se passe ces premiers 6 mois?


bises à bientôt

Cléo 08/02/2012 13:53



Et bien c'est super, ça file, on ne se rend pas compte qu'on est partie depuis si longtemps'Toujours un pincement au coeur quand on pense à la famille, mais on fonce, y a plein de chose à faire
on ne s'ennuie pas, en plus pour un premier hiver on est chanceux il est pas trop mauvais, bref du positif, beaucoup de perspective et en ce moment du soleil que demande le peuple!



CREADEL 13/08/2011 21:00



J'adore te lire, ton aventure m'épate !!!


Bon courage et à très vite



Cléo 19/08/2011 21:07



Merci, à très vite, même si le temps me manque pour écrire tout ce que je voudrai



Marie-Eve 08/08/2011 23:46



Oui j'ai déjà choisi ma compagnie aérienne. Air Transat sans hésiter dans mon cas. J'ai toujours eu du bon service avec eux et en plus mon chum a son aller-retour avec eux et on s'en retourne
ensemble J'espère que tout se passera aussi bien pour mes chats que pour le tien (réaction des chats, qualité du
transport et l'entrée dans le nouveau pays).


J'ai l'habitude de lire et écrire des pavés alors plus y a de détails, plus j'aime hehehe



Cléo 19/08/2011 20:09



Ok et si tu as la moindre question n'hésite pas tu as mon mail! On a vraiment été chanceux pour notre minou.



sorelo 07/08/2011 16:42



Coucou! ça y est vous voilà des immigrés... Heureusement que votre ami a une grosse voiture, j'immagine que ça
devait être bien chargé avec le vélo les grosses valises et la cacage!


Bisous les amoureux, j'attends la suite de vos aventures avec impatience



Cléo 08/08/2011 15:54



Oui, il a acheté un porte vèlo exprès, heureusement, c'était plein comme un oeuf! Bisous à vous autre aussi!



Marie-Eve 06/08/2011 18:15



Déjà juste avec des bagages normaux on trouve ça long, mais avec chat et vélo ça rallonge encore... en plus de se faire un sang d'encre! Donc à part l'attente pour remettre Nono et attendre
à l'arrivée tout s'est bien déroulé. Bien contente pour vous autres!


De mon côté ce sera la visite de mes ronronneurs chez le véto la semaine prochaine. J'embarque dans les démarches :)


C'était un beau billet! Vivement la suite... bises



Cléo 08/08/2011 15:52



Courage pour tous tes papiers, dès fois tu crises mais finalement, tout ce passe, et ça t'occupe tellement l'esprit que tu verras pas le temps passer.


J'espère que tes chats voyagerons aussi bien que le mien, as tu choisi une compagnie aérienne déjà?


J'espère que c'était pas trop long mais je sais qu'avant de partir j'avais besoin de détails pour savoir comment ça se passe, donc j'ai essayé d'être précise.