Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 juillet 2011 4 07 /07 /juillet /2011 08:00

1) Jules ne peut pas avoir une assurance maladie

Quête du matin: aller voir la CPAM pour obtenir un formulaire attestant qu'on est bien affilié au régime de sécurité sociale français pour bénéficié, une fois arrivé au Québec d'un échange de droit avec la RAMQ (Régie d'Assurance Maladie du Québec).

Réponse:

Pour moi pas de problème.

Pour Jules, la faille. Il n'a droit à rien parce qu'il n'est pas mon ayant droit, alors que le Québec stipule accompagnant à la charge de l'étudiant, qu'on est pacsé la France traduit par "ayant droit"... En tant que possesseur de permis de travail ouvert, il ne pourra pas être couvert par le régime québécois, parce que pour les québécois il est à ma charge.

Ahhh mais il est couvert par la France pendant un an 1/2 si il ne travaille pas...sauf que regardez LA!!! Même une assurance privé ne peut le prendre complètement en charge parce qu'il n'a pas de NAS (Numéro d'Assuré Social) du Québec qui le fait exister au yeux de la sécurité sociale québécoise, mais qu'il aurait facilement obtenu que si son nom était stipulé sur mon attestation mais il peut pas parce qu'il n'est pas mon ayant droit, et il peut pas être ayant droit parce qu'il a ses propres droits parce qu'il a travaillé, qu'il ne peut pas les abandonner.

Si vous avez des infos des "mais c'est comme ça qu'il faut faire dans notre situation" on prends parce que même en ayant amené le texte de loi sur l'entente entre nos 2 pays, ils peuvent pas, (là j'insulte intérieurement mais tellement fortement que ça sort du bout des lèvres notre super système pfrpuerjheliyu!!!!) Parce que la meilleure solution qu'on ai jusqu'à maintenant c'est de ne pas dire qu'il part pour une immigration mais pour des vacances. Et lorsqu'il travaillera on verra...

2) Jules n'est plus salarié mais travaille encore

Sous prétexte qu'un fournisseur de son ancienne entreprise devait lui faire un cadeau, le voilà repartie pour 1/2 journée de travail parce qu'il manque des infos au reprenneur, il doit à nouveau se rendre sur des chantiers...blablabla, quand t'es plus sous contrat tu travailles pas...bein si pfffff!

Et son père qui nous avez fait plein de choses à manger...grillades, salade... 

3) Congélo pas fermé

Nourriture avariée!!! Bor..l de bor...l de MER... Hier Jules veut se faire une bonne quiche surgelé (mumh...hum?!) pousse la porte du congélo du pied et revient vite fait sans avoir remarqué que le câble d'alimentation du karcher se trouvant pas loin est venu se faufiler sournoisement entre la porte et le congélo "et voilà!!!"

Ce matin, bein oui tout est dans le garage et on y va pas souvent, papa Jules ne peut que constater les dégâts, un congélo décongelé! Même en essayant d'en mangé un peu, les 3/4 vont devoir partir à la poubelle.

Je déteste jeter, encore plus de la nourriture la on a les boules put... de put.... de mer....! 

C'est au fond du trou qu'on voit mieux le trou!

etre au fond du trou

Ah lala, certains jours on pas de sens!!!!

 

Message rajouté puisque j'ai écrit le message avant d'aller me coucher: Ah et comme si c'était pas assez en faisant le lit pour me coucher, je me rends compte que la housse de couette fraîchement lavée ( je la remets directement après l'avoir lavée, séchée pour ne plus avoir à ressortir une parrure bien enfermée dans un carton) je me rends compte que des pitis oiseaux l'ont canardé pendant qu'elle était sur le fil, allez je dois la relavé et ce temps qui est humide Rrrrr!!!!

Partager cet article

Repost 0
Published by Cléo - dans Vie quotidienne
commenter cet article

commentaires

tatiemumu 19/07/2011 11:01



Je suis de tout coeur avec toi...



Cléo 20/07/2011 14:14



Merci!



Marie-Eve 08/07/2011 17:08



Ah oki, avec ta réponse à My Beauty Québec et celle que tu viens de me faire aussi je comprend mieux la situation. Merci!


C'est vrai qu'avec un PVT Jules aurait eu droit qu'à 1 an maximum... Mais, d'après mes lectures, bien que ce soit pas le but, plusieurs Français aurait pris un PVT "en attendant" la réponse
pour leur résidence permanente. En gros, ça aurait été faisable, mais pas tout à fait dans les normes. En plus, en France il y a des quotas qui se remplissent super vite pour les PVT, donc
présentement, ce serait pas la solution de toute façon.


Une idée comme ça qui m'est venue... Certaines compagnies d'assurances se spécialisent dans le domaine des expatriations (d'ailleurs elles ont l'air nombreuses en Europe), peut-être qu'une d'elle
trouverait de quoi compenser?


Bise, à bientôt!



Cléo 08/07/2011 18:17



Oui, j'ai vu ça. J'ai posé la question à une,  j'attends la réponse, on verra ce qui est possible.


Bises!



Marie-Eve 08/07/2011 04:22



Tabarnouche, c'est compliqué votre affaire  J'ai un peu de difficulté à suivre la logique des assurances privées, de
la CPAM et de la RAMQ dans tout ça.


Une question me turlupine... Si Jules a un permis de travail ouvert, c'est qu'il pourra travailler ici, non? Hors pour travailler au Québec (et plus globalement au Canada dans son
ensemble), il doit avoir un NAS normalement (sauf exception que je connaîtrais pas). http://www.servicecanada.gc.ca/fra/nas/demande/qui.shtml


Sinon, sur le site de la RAMQ j'ai trouvé la liste de ceux qui ne peuvent avoir accès à l'assurance-maladie du Québec, voir le 1er lien plus bas. Normalement, s'il n'entre pas en tant que
touriste, ça devrait aller pour poser une demande. Sinon, sur le 2e lien, ils donnent la liste des personnes séjournant seulement ici qui peuvent en bénificier. Je sais pas si ça pourra vous
aider ou si vous connaissiez déjà. Il y a toute une section sur le site pour ceux qui ne sont pas nés au Québec.


http://www.ramq.gouv.qc.ca/fr/citoyens/assurancemaladie/arriver/non_acces.shtml


http://www.ramq.gouv.qc.ca/fr/citoyens/assurancemaladie/arriver/sejour.shtml


Je vous souhaite bonne chance pour trouver la solution. Je vous envoi le max de bonnes ondes possibles!



Cléo 08/07/2011 08:56



En fait (hum comment faire simple quand c'est compliqué...) Jules à un permis de travail ouvert qui lui donne le droit de travailler au Québec dans n'importe quel job. Cependant, au yeux du
Québec son droit de résider au Québec dépend du mien donc pour la RAMQ il est à ma charge (ce que tabernouche la France ne veut pas bein comprendre là!) donc il n'a pas de NAS parce que je dois
assurer financièrement ses soins, d'où son autorisation de travailler, pourtant si la France voulait bien le reconnaitre à ma charge en le stipulant sur mon formulaire (comme le prévoirait
l'entente Franco-québécoise) il obtiendrai son propre NAS, mais elle "peut" pas parce que selon la France il a des droits bien à lui.


En fait, le terme "personne à charge" ne défini pas la même chose dans le droit français  (=ayant droit n'ayant pas ou plus ses droits dépendant de l'assurance santé de quelqu'un d'autre)
que dans le droit québécois (conjoint et personne à charge qui accompagne l'étudiant ou le salarié dans son périple) ce qui crée LA faille.


Je file direct voir ce que tu m'as trouvé si gentiment, c'est super gentil merci beaucoup. Que ça m'aide ou pas c'est chouette d'avoir chercher pour moi. Je me mets en mode WIFI je ressoit tes
ondes 5/5, ça fait du bien au moral!!!


(bein oui je connaissais mais c'est sympas d'avoir pensé à moi!!!)



My Beauty Québec 08/07/2011 02:38



Ah oui c'est vrai qu'il est lié à ton dossier, et que toi tu es étudiante... Pourquoi il a pas fait un PVT de son côté (il a plus de 35 ans?)? ou pourquoi vous
n'avez pas tout simplement demandé directement la résidence permanente? le temps que tu finisses tes études tu aurais la citoyenneté...Bref, c'est pas mes oignons LOL, mais il me semble qu'il y a
"moins tordu" pour venir au Québec ;)


Toujours est-il, je t'embrasse et te dis bon courage!



Cléo 08/07/2011 08:41



D'une part parce que je reprends des études donc c'est la seule manière pour moi(je suis obligé de reprendre des études pour devenir enseignante car ayant "échoué" au concours français il ne me
considère pas formé), et PVT pour lui ça ne lui permet de rester qu'un an, et surtout qu'on ne pensait pas qu'il soit dans cette faille parce qu'hormis ce "piti" souci, c'est pas si compliqué.Et
puis s'est une conseillère en immigration qui nous a indiqué la marche à suivre. Je sais pas si on avait le droit de  faire moins tordu.


La résidence permanente on la demandera une fois sur place dès que Jules aura un job d'ingénieur, parce qu'en tant qu'étudiante je n'y aurais pas droit. Lui peux (d'après se qu'on sait) seulement
parce qu'il aura un métier intéressant au yeux du Québec. Nos amis qui sont venu dans cette situation on dù attendre que l'étudiant devienne infirmier, sa conjointe en tant que coiffeuse n'était
pas admissible à la résidence.


Et il me semble qu'un PVT ne donne pas forcément droit à une résidence.


Si au contraire, je suis ravie de confronter les expériences et les avis, c'est comme ça qu'on apprend des choses.


Bises



p'tite maman 07/07/2011 18:23



y a des jours , il vaudrait mieux pas se lever



Cléo 08/07/2011 00:20



C'est ça!